Vers une garde-robe réfléchie #1

Je démarre aujourd’hui une série d’articles sur le travail que j’essaie de mettre en place concernant ma garde-robe.

Je vous en ai parlé en fin d’année 2019, dans ma vidéo de bilan, j’ai pris conscience que j’avais la mauvaise habitude de coudre régulièrement au coup de cœur, suite à un partage de photos ou de vidéos, mais qu’ensuite, très souvent, soit les couleurs, les tissus ne me vont pas soit c’est la forme… et le vêtement reste au placard. Pas tout le temps non plus mais vu le peu de temps que j’ai en général pour coudre sur une semaine je trouve dommage de le passer à coudre des pièces que je ne vais au final pas porter...

J’ai donc cherché à déterminer ma palette de couleurs au moment de cette vidéo et voici ce que ça avait donné :

Cela fait beaucoup de couleurs n’est-ce pas? Je prends cette palette comme une aide et non une obligation bien sûr! Certaines couleurs sont déjà présentes dans mon dressing, d’autres pas et j’ai pris conscience que tout ce qui est “automnal” (moutarde, marron, beige, ocre, vert sapin…) n’en fait pas partie! Ce qui m’a clairement aidé à comprendre pourquoi ma blouse Mome restait bien sagement au placard.

Blouse Mome

Son tissu, aussi joli soit-il, ne me va pas et même sans identifier cela je n’allais pas vers elle le matin pour m’habiller. Ajoutez à cela la coupe avec ce col trop près du cou, que je n’aime pas porter, je le sais maintenant, vous obtenez une blouse très très peu mise.

💜💜💜

Pendant les premiers mois de l’année 2020, j’ai attaqué par une phase de couture calme où j’ai peu cousu ou alors de grosses pièces comme mon Ginger jean. Là je ne me suis pas trompée, le jean étant mon uniforme, en taille mi-haute, skinny, lui je le mets très souvent!

Puis nous sommes arrivés en période de confinement et là, j’ai beaucoup plus cousu, c’était une thérapie pour moi! Et j’ai évidemment du faire avec mon stock de tissus, parfois cohérent avec le reste de mon dressing et parfois pas du tout. Je pense en particulier à cette robe Romina dans cette viscose Cousette :

****************** Pour la voir portée c’est dans mon Journal de couture #11*****************

Le tissu est superbe, la robe aussi, je pense la mettre mais ce ne sont pas mes couleurs (je l’avais acheté début 2019) et honnêtement le style de robe ne colle ni avec ma vie à la maison, ni avec ma vie au travail. Donc oui je la mettrai quelquefois mais ce n’est pas du tout un indispensable ni un incontournable.

Autre erreur pendant cette période : coudre une forme qui ne me va pas. Ayant été conquise par le patron de veste Opia de L’Usine à Bulles, j’ai acheté le patron de la tunique Oh car je l’avais vue réalisée plusieurs fois en double gaze et j’avais justement des doubles gazes en stock.

Mais quelle erreur!!! Cette forme avec des fronces à ce niveau, s’élargissant sur mes hanches qui s’élargissent déjà au naturel ce n’est juste pas très avantageux. Là par contre le tissu me va bien! Je vais la reprendre en largeur et la raccourcir pour la porter mais si je m’étais posée quelques minutes j’aurais pu voir que je n’allais pas aimer sur moi… (tunique pas encore présentée sur ce blog ni en vidéo ne la cherchez pas 😅)

💜💜💜

Tout cela m’a amenée aux trois points suivants :

  • je dois absolument acheter/coudre des tissus qui respectent au maximum ma palette de couleurs sinon je ne les porterai pas, et éviter trop d’imprimés… Les hauts que je mets le plus sont très souvent unis…
  • je dois beaucoup plus réfléchir au style du vêtement et analyser si la forme/la coupe correspond à ma silhouette
  • je dois beaucoup plus réfléchir au style du vêtement et analyser sa cohérence avec mon mode de vie.

Alors cela vous parait peut être rigide, stricte, pas drôle, pas spontané mais comme je le disais plus haut je fais ce travail afin d’utiliser mon temps à bon escient. J’ajouterai que dans cet univers de loisirs créatifs, du DIY, des patrons indépendants très nombreux, des magazines, des livres… c’est parfois/souvent la course à qui postera sur Instagram le plus vite le dernier patron sorti de la super marque Patronsalamode, avec le tout dernier tissu crêpe de viscose aux couleurs tendance de la collection de chez Madame Tissustropjolis… bref je pense que vous voyez ce que je veux dire 😄 Et même si je reste assez raisonnable je participe à ma façon à cette tendance, à mes dépens enfin surtout ceux de mon dressing! J’ai donc très envie de me poser et réfléchir avant de coudre!

Pour m’aider dans cette réflexion je me suis largement laissée inspirée par Anne du blog Un chas un chas qui a écrit plusieurs articles sur la planification de sa garde-robe automne-hiver, de Céline du compte Instagram/Youtube/blog Madebycelinette la reine de la planification couture et de Nathalie du compte Instagram/Youtube/blog atelier292 qui coud des coupes et patrons réfléchis, dans des tissus fleuris et colorés comme elle aime ce qui lui confère un style très chic, féminin et tendance que j’aime beaucoup.

J’ai donc commencé à voir plus clair après toutes ces réflexions et je suis arrivée à identifier les pièces du commerce usées que je souhaitais remplacer par du fait-main ainsi que les pièces qui allaient me manquer pour la saison printemps/été.

Pour le travail

  • des blouses manches courtes
  • des vestes/blazers
  • de longs gilets
  • des pantalons autre que jeans
  • des t-shirts jolis mais avec de l’aisance pour mes journées au laboratoire et non devant l’ordinateur

Pour la maison

  • des blouses confortables pour changer des t-shirts affreux et au style discutable, vieux de plusieurs années
  • des shorts pour l’été
  • des pantacourts en tissu confortable

💜💜💜

J’ai commencé à lister tout ça et c’est là que j’ai fait le choix d’investir dans le livre Dressed de Deer and Doe pour m’accompagner.

Je ne vais pas en faire une revue ici mais ce livre tourne autour justement du sujet de la construction de sa garde-robe raisonnée, réfléchie et donne des exercices à faire pour la mettre au point.

En parallèle, j’ai découvert via Nathalie le concept Mybodymodel. Vous donnez toutes vos mesures possibles et inimaginables et on vous dessine votre silhouette aux bonnes proportions. Vous pouvez ainsi préparer en dessinant/griffonnant/coloriant vos futures tenues et travailler sur les formes et looks selon votre silhouette. J’aimais le concept mais moins le prix, ne sachant pas si j’allais vraiment m’en servir… c’est là que que je suis aussi tombée sur Instagram sur le compte de Clotilde de Couture and Clo qui propose de nous dessiner notre silhouette d’après une photo pour une participation de 1 euro. L’idée est similaire et je suis donc passée par Clotilde pour obtenir ma silhouette. 

A réception de ma silhouette, j’ai pris conscience de ma vraie silhouette, peut-être bien pour la première fois de ma vie (même si depuis mes 20 ans elle a pas mal évoluée…) : j’ai une taille assez dessinée puis en dessous mes hanches plus larges, mon bassin plus large, évidemment que la tunique Oh ne me va pas, j’amplifie tout cela!!! et il faut que je tire partie de ma taille marquée. Bref tout à revoir!

💜💜💜

L’étape suivante est donc de mixer toutes ces idées et réflexions afin de réunir dans des combinaisons patrons/tissus des modèles cohérents avec mon style de vie, dans des couleurs que me vont et que j’aime, avec des formes adaptées à ma silhouette.

Je vous retrouve dans quelques jours pour vous présenter les patrons que j’aimerais coudre pour compléter/combler ma garde-robe printemps/été, ainsi que les tissus envisagés.

Image de couverture par Kai Pilger de Pixabay

20 Commentaires

  1. Colinot says: Répondre

    J’ai acheté le livre dressed et imprimé tous les patrons. j’ai regardé les blogs et les podcasts des 4 personnes que tu cites et qui sont effectivement très inspirantes dans la conception de leur garde robe et l’utilisation qu’elles ont faites de dressed. Je viens de coudre la blouse et je suis absolument conquise ! Basique, bien coupée et déclinable, c’est une jolie pièce pour une garde-robe. Je suis moins fan du teeshirt, pas mal mais sans plus. Je vais coudre tous les modèles les uns après les autres et j’espère être contente du pantalon car il m’en manque.
    J’attends avec impatience de découvrir tes réalisations !
    Après

    1. Laurianne says: Répondre

      Je pense tester les modèles aussi. Je trouve qu’ils ont de bons retours principalement pour la blouse le pantalon et le tshirt aussi. Ils ne sont pas encore dans ma to do list car je ne sais pas comment ils vont m’aller mais je vais les prévoir!

  2. Veronique says: Répondre

    J’ai découvert ton u ivres justemnt dans ce cadre de consommation, création raisonnée. Ton article m interpelle ainsi que les autres d’ailleurs . J ai pris conscience que je devais m organiser ( j attends mon carnet pour faire mon bujo que j ai commandé 😉). Je débute la couture donc je cherche plein de tutos , regarde plein de podcasts pour trouver une ligne de conduite.
    Je suis tricoteuse et le dernier patron à la mode avec la dernière base de chez madame jeteinstropdejolieschoses je connais 😊. J ai acheté le tricopathe pour aussi m organiser sur ça. Bref tu l auras compris j’en suis au début de mon cheminement mais avec tes articles je gagne un temps précieux . Merci

    1. Laurianne says: Répondre

      Merci à toi pour ton retour! Il existe le même type de carnet pour la couture je crois (couturopathe peut-être?).
      Là même mon bujo n’est plus organisé c’est pour ça que j’ai décidé de remettre de l’ordre dans tout ça! Bonne couture et bon tricot!

  3. Les idées de kokal says: Répondre

    Avec deux enfants en bas âge, je me retrouve complètement dans ce que tu dis. Utiliser le minimum de temps que l’on a dans de l’efficacité et de l’utilité. Alors j’avoue que c’est moins fun, mais le fun c’est de trouver LE tissus.
    J’ai déjà réfléchi dans une garde robe plus minimaliste “capsule” mais ça ne me convient pas. Je suis donc partie sur 4 gardes robes : 1 par saison car les envies sont différentes :).
    Chaque saison a donc son lot de couleur et ses 12 pièces. Et je reviens sur le fun car quand tu as décidé ton style, ta palette, et tes modèles il te reste car trouver LE tissus fétiche.
    Bon courage pour la suite.

    1. Laurianne says: Répondre

      Tu as bien avancé dans ta démarche! Je ne souhaite pas non plus qualifier ma garde robe de minimaliste ça ne me conviendrait pas je pense. Bonne couture à toi!

  4. Aurelia says: Répondre

    C’est une démarche très intéressante. Mon point faible, c’est le choix des patrons… j’avoue que je me trompe encore, et ta réflexion sur la tunique Oh me parle… Merci de nous partager ton ressenti et tes expériences.

    1. Laurianne says: Répondre

      Oui le choix des patrons n’est pas toujours évident, il faut apprendre à bien se connaitre, et aussi apprendre à adapter les patrons, ce qui n’est pas le plus simple!

  5. Lesloisirsdel says: Répondre

    Très intéressant. J’ai hâte de lire la suite

    1. Laurianne says: Répondre

      Merci! J’essaie de partager la suite rapidement, du moins pas dans 3 mois! pour essayer de garder un peu de cohérence 😀

  6. Christine says: Répondre

    Bonjour
    Merci pour ce post je travaillais également sur cette question….il m a fait gagner du temps et confirmer ce que je pensais tu m a fais aussi découvrir Clotilde et je t en remercie
    A bientôt sur les divers réseaux ou j ai du plaisir à te suivre
    Kitoue 59

    1. Laurianne says: Répondre

      Merci beaucoup! Je suis ravie si j’ai pu t’aider un peu. Bonne continuation dans cette réflexion!

  7. ISABELLE VAN HECKE says: Répondre

    Je trouve que tu as tout à fait raison Laurianne. Dommage que je m’entête à coudre mes petites bricoles coup de cœur. J’aimerais être aussi cohérente que toi avec la couture 🙏 même si je ne suis pas une couturière accomplie (mon dada tourne plutôt autour du crochet). Dernièrement je me suis beaucoup appliquée à coudre des masques lol
    Je vais essayer de m’inspirer de ton post pour réfléchir à mes critères de choix dans ce domaine. Merci beaucoup pour ton post… Je pense qu’il va beaucoup m’aider.

    1. Laurianne says: Répondre

      Merci beaucoup pour ton commentaire. Je ne dis pas que je n’aurai plus de cousettes coup de cœur… il faut tout de même garder ce plaisir! Bonne réflexion à toi!

  8. Fily says: Répondre

    Bonjour Lauriane,
    Je pense c’est une excellente idée ! hâte de voir tes patrons sur YouTube et sur le blog.
    Je couds un peu aussi chez moi les weekends, j’aimerais bien coudre plus… ça viendra je pense. Je vais investir dans une surjeteuse et on verra après😀.

    1. Laurianne says: Répondre

      Merci! La surjeteuse n’est pas indispensable mais apporte du confort et de jolies finitions tout de même. Bonnes coutures!

  9. Isamel says: Répondre

    Très bon article et excellente réflection . Il est vrai qu’avec Instagram on est très vite influencé 😉
    J’attend avec impatience l’article suivant
    Merci Laurianne

    1. Laurianne says: Répondre

      Merci beaucoup! J’essaie de déconnecter d’Instagram en ce moment et j’avoue que je me sens beaucoup plus libre! C’est fou tout de même…

  10. Aurore says: Répondre

    Bonjour Lauriane,
    Je me retrouve énormément dans cette article, et moi aussi j’essaye de pratiquer la “déconnexion” 🙂 mais tes vidéos sont toujours un super moment. Merci pour ton partage.
    Aurore (Loulou de Marigny).

    1. Laurianne says: Répondre

      Merci à toi pour ton gentil mot! Bon dimanche!

Laisser un commentaire