Un petit pas de Polka?

J’ai toujours été une grande fan de sac à main. Plus jeune j’en achetais très très très souvent, des sacs pas chers mais j’en changeais très souvent. C’est en réalité ce qui m’a amené à la couture : faire mes propres sacs! Je me suis vite rendue compte que faire un sac est plus complexe que ça en a l’air car cela demande énormément de précision pour que le rendu soit joli. Je me souviens de mon premier sac… je l’ai encore mais non vous ne le verrez pas ici 😀

Aujourd’hui je fais de temps en temps des sacs et accessoires mais ce n’est pas ce que je fais le plus. Je me suis surtout bien calmée sur les achats de sacs, par contre j’ai pris goût aux sacs de qualité mais que je garde très longtemps du coup 😉

Côté couture, autant pour les vêtements, je peux changer facilement de marque de patron, autant pour les sacs, je varie et teste très peu. Et une en laquelle j’ai totalement confiance est Sacôtin. Je vous en ai déjà parlé sur le blog, en vidéo, ses patrons sont juste parfaits. Je n’en avais pas fait depuis quelques temps, jusqu’à la sortie de son petit dernier, le dénommé Polka qui m’a tout de suite plus dans sa forme et ses détails.

Voici donc ma version de Polka, taille S, toutes les fournitures sont issues de La Mercerie des Créateurs.

Pour l’extérieur j’ai choisi un lin enduit bleu marine, une matière qui se travaille facilement je trouve, plus facilement que le simili et qui garde de la souplesse. C’était ma première utilisation de ce tissu, j’avais lu que certaines n’aimaient pas le rendu moi au contraire je trouve l’aspect très chouette.

Pour l’intérieur et la poche appliquée à l’avant,  J’ai flashé sur un joli coton à motif qui s’accorde bien avec le bleu marine.

Pour les boucles et fermetures éclairs j’ai pris le kit Polka taille S proposé par le site, en couleur bordeaux pour rappeler le bordeaux présent dans le tissu.

Le niveau est dit intermédiaire, pour ma part je dirais intermédiaire ++

Il y a énormément de pièces à couper et entoiler et peut-être que je n’ai plus l’habitude des sacs mais j’ai trouvé cette étape assez longue! Et il ne faut pas se perdre parmi les pièces.

Je me suis parfois mélangé les pinceaux car elle appelle “tissu” l’extérieur  et “doublure “l’intérieur”. Sauf que dans mon projet, le tissu était pour moi la doublure et l’extérieur je n’arrivais pas à me rentrer dans la tête que c’est ce qu’elle appelait tissu. Si bien qu’à une étape vers la fin, j’avais mon sac complètement inversé… bref j’ai pu découdre facilement et refaire mais attention prenez bien votre temps.

Elle ne conseille pas d’entoiler les poches zippées à l’arrière du sac et celle à l’intérieur du sac. Mais je trouvais que le coton était un peu trop léger alors pour chaque poche j’ai entoilé une des deux parties pour apporter un peu plus de tenue.

Les poches sont au nombres de 4 : 1 devant, une zippée au dos, un zippée dans la doublure et une appliquée devant, ça j’adore car cela permet de bien organiser le sac.

J’ai voulu tester pour la poche devant et la partie en haut du sac la protection du coton avec de l’Odicoat. J’entendais parler de ce produit depuis un moment pour imperméabiliser les tissus et j’ai profité de ma commande pour en prendre un pot. Après demande de conseils sur la meilleure utilisation de ce produit  sur le groupe Facebook des Sacôtin Addicts je me suis lancée. J’ai choisi de tester l’effet de ce produit sur une pièce déjà coupée et dans mon cas pour ce tissu je n’ai pas constaté de rétrécissement de pièce. Par contre pendant les périodes de séchage, je n’ai pas protégé le tissu et des petites poussières sont venues se coller au produit, ce qui fait que l’aspect n’est pas super nickel. Le rendu me plait mais ce n’est pas non plus l’extase, je ne suis pas sûre de refaire. J’ai du produit me direz-vous il faut que je l’utilise mais je m’attendais à quelque chose de mieux fini.

Ce n’est guère visible en photo mais ci-dessous à gauche la poche est avec Odicoat (3 couches) à droite le tissu est “nu” :

J’ai aussi profiter de cette réalisation pour tester l’utilisation du Wonder Tape, ce fameux ruban adhésif double-face, transparent et soluble à l’eau. Bon en  vrai j’en avais déjà en stock sauf que je l’avais oublié… j’en ai donc deux rouleaux 😀 Dans le patron il est conseillé de l’utiliser à plusieurs moment et je l’ai utilisé aussi à d’autres pas forcément précisés et c’est juste trop trop trop pratique!!!!! Ca permet de maintenir deux tissus en place à des endroits pas forcément faciles à épingler, sur des tissus où les épingles feraient des trous ; et pour placer précisément la fermeture éclair j’ai trouvé ça génial. Bref je risque de le réutiliser dans mes autres projets accessoires ou pas, c’est certain!

Pour la bandoulière, la sangle est une sangle coton bleu marine de 25 mm de large. Pour la réaliser je me suis servie de l’article tuto de Sacôtin où elle explique comment faire une bandoulière bicolore. Mon idée au départ était d’appliquer le coton de doublure sur la sangle coton en le repliant comme Véronique explique dans son tuto. Mais c’était sans compter sur ma précipitation à couper mes tissus. Comme j’avais pris un peu plus que conseillé en métrage, j’ai souhaité optimiser ma découpe, en casant un maximum de pièces sur la hauteur du tissu, sans suivre le plan de coupe… jusqu’au moment où j’ai pris conscience que je n’avais absolument plus la laize entière pour couper la bandoulière…. Je me suis donc rabattue sur le lin mais dont je n’avais plus non plus de laize entière à couper. Du coup j’ai assemblé deux bandes de lin pour en faire une longue de 140 cm. Honnêtement moi je le sais mais ça ne se voit pas, ça pourrait être fait exprès! J’ai coupé une bande de 4 cm, j’ai replié vers le centre 1cm de chaque côté avec du Wonder Tape pour bien maintenir sans avoir à repasser un tissu pas simple à repasser et qui ne marque pas forcément bien au fer. Puis j’ai posé toujours avec le scotch la bande de lin au centre de la sangle coton et j’ai piqué sur chaque longueur. Avec le scotch tout a été beaucoup plus simple et plus rapide!

Dans ma commande j’avais aussi pris un autre duo de tissu qui me plaisait beaucoup : le même lin enduit mais prune avec un coton dans les bleu, un peu l’inverse des couleurs de celui-ci.

Par contre j’ai pris un kit pour une taille S et je pense plutôt le faire en M car pour moi le S va me servir le week-end, lors de petites sorties mais je préfère au quotidien un format un peu plus grand. Je vais donc juste racheter les bonnes tailles de fermeture éclair et ça devrait aller!

Quelques photos portées pour voir la taille en action!

💜 💜 💜

Que pensez-vous de ce petit nouveau? Plutôt réussi non? Merci Sacôtin pour ce super patron en tout cas!

15 Commentaires

  1. Yvette says: Répondre

    Il est superbe ce sac ! Et j’aime encore plus les couleurs du prochain
    Moi aussi je suis fan de sacotin, c’est toujours précis pour un résultat tip top.
    Bravo pour cette réalisation

    1. Laurianne says: Répondre

      Merci beaucoup! J’adore aussi les prochaines couleurs!!!

  2. Launay says: Répondre

    Bonjour Laurianne,
    Je cherche depuis un moment un modèle de sac. Je n’osais pas me lancer. Après avoir fait récemment des trousses de toilette etc… je vais passer à la vitesse supérieur et je cours voir le site de Sacotin.
    Merci pour tous ces retours.
    Très bonne journée
    Catherine

    1. Laurianne says: Répondre

      N’hésite pas avec Sacôtin. Et le groupe Facebook associé est vraiment super si tu as besoin d’aide ou de conseils!

  3. Il est plus que réussi ce petit sac, il est tout simplement magnifique !!! Le rendu visuel est topissime et il m’a l’air bien pratique ! Je suis bien d’accord avec toi concernant l’astuce du wonder tape. Une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer !

    1. Laurianne says: Répondre

      Je le trouve aussi visuellement superbe. Les versions que je vois sur le groupe Facebook sont toutes plus belles les unes que les autres!
      Merci Sandrine!

  4. Yael Shiff says: Répondre

    Trop chouette ce sac! Comme tu es grande c’est encore mieux. Bravo

    1. Laurianne says: Répondre

      Merci beaucoup!

      1. Yael Shiff says: Répondre

        Laurianne tu as vu que je t’aie répondu pour la petite machine à coudre?

  5. Françoise says: Répondre

    J’aime beaucoup votre sac
    Moi aussi je suis fan des tutos de Véro. Si on suit bien le pas à pas on est sûr de ne pas se rater (surtout si comme moi on colle au dos de chaque pièce découpée un petit autocollant pour l’identifier)
    Merci pour pour l’astuce du wondertape et du thermocollant pour les poches

  6. Cecile says: Répondre

    Très chouette et merci pour tous les détails.

  7. Christèle says: Répondre

    Très beau ce sac.
    Bravo Laurianne !

  8. Véronique says: Répondre

    Bravo pour votre création. Super choix de tissus et associations. Je partage votre point de vu pour l’odicoat. Dernièrement je l’ai appliqué au pinceau plat en seulement 2 couches en évitant les surcharges.

  9. Catherine says: Répondre

    Bonjour Laurianne
    Je me retrouve en toi sur beaucoup de points dans cet article sur les sacs (fan de sacs, nombreux achats de sacs à petits prix pour pouvoir en changer souvent, calmée dans ces achats maintenant). J’ai même fait de la création de modèles lorsque j’avais ma petite entreprise ( j’avais car je l’ai fermée il y a maintenant 10 ans. Une très belle expérience !). Sacotin est un site que je consulte souvent. J’aime beaucoup les modèles proposés. Le sac présenté dans ton article est très sympa. Belle cousette que tu as réalisée. Beau choix de tissus. Merci pour ce partage et les conseils qui l’accompagnent.

    1. Laurianne says: Répondre

      Merci beaucoup! Ton commentaire est très gentil. Créer mes modèles de sac ce serait quelque chose d’incroyable mais j’en suis bien loin! Je fais confiance à des marques qui le font très bien c’est plus sûr 🙂

Laisser un commentaire