Ecolo, bio, local, raisonné, responsable? Et moi dans tout ça?

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Tous ces mots vous sont certainement familiers tellement on les entend partout. Que ce soit dans l’alimentation ou dans les cosmétiques, vous avez forcément entendu ces mots prononcés par un vendeur, une collègue, un animateur télé, un parent… Personnellement je trouve qu’il y a de quoi s’y perdre et ne plus trouver de réel sens à tout cela. J’entends même parfois un discours moqueur face à ces idées dans mon entourage, comportement qui tout de même me fait un peu peur car ce n’est pas comme ça que nous assurerons l’avenir de notre planète et de nos enfants.

Si vous me lisez depuis quelques temps, vous savez qu’au sein de notre famille nous essayons d’opter pour une démarche que je vais qualifier d’éco-responsable : à notre échelle nous essayons de moins consommer, de mieux acheter, mieux manger, de réfléchir à notre mode de vie afin d’avoir moins d’impact néfaste sur notre environnement… et ce n’est pas chose aisée dans la vie de tous les jours et dans la société de sur-consommation dans laquelle nous vivons!

Fin 2019, en faisant le bilan de mon année, j’ai eu le sentiment d’avoir pas mal régressé sur plusieurs choses dans ce domaine… J’ai eu des périodes chargées au travail avec pas mal de déplacements et j’ai moins pris le temps de cuisiner, d’aller chez le primeur, ce qui signifie acheter plus en supermarché avec plus d’emballages, et moins de bio ; j’ai acheté de la lessive du commerce (pourtant la lessive maison c’est rapide mais je n’ai pas pris le temps) ; j’ai acheté du maquillage chez Kiko, alors que je n’y avais pas mis les pieds depuis 2016 je pense ;  j’ai mangé à Burger King et alors là ouiiii pour nous c’est le mal incarné toutes ces chaînes de fast-food lol mais ce jour-là c’était ça ou ne rien manger donc avec deux loustics de 5 et 7 ans ne pas manger c’était impensable pour notre survie à nous parents 😅 ; bref j’étais en plein jugement de moi-même et en pleine culpabilisation face à ces actions, qui étudiées une par une semblent minimes mais qui ne sont pas en cohérence avec les valeurs que je souhaite défendre et enseigner à mes enfants.

Pourtant je me suis posée quelques minutes et au lieu de continuer cette auto-flagellation totalement inutile, je me suis dit que tout de même il y avait aussi du positif dans nos actions de l’année et que ce n’est pas parce que j’avais acheté un sachet de salade tout prêt que je devais culpabiliser des heures, que ça ne me mènerait pas à grand chose et que je devais plutôt essayer d’en tirer des leçons pour comprendre pourquoi je n’avais pas réussi à faire autrement et mettre en place des choses pour justement faire mieux dans les prochains mois.

J’avais donc très envie de venir vous parler ici de mon sentiment de culpabilité, de ce ressenti d’être une mauvaise citoyenne pour ma planète et en même temps mon envie de faire mieux et de ne pas m’attarder sur les points négatifs mais ma réflexion a encore évolué et s’est enrichie début 2020 après avoir visualisé une vidéo Youtube de Coline de la chaîne du même nom qui s’intitule « J’en ai marre d’être écolo » (si vous ne connaissez pas Coline, je vous la conseille!). Dans cette vidéo elle revient sur son année 2019 et explique que la vie a fait qu’elle a eu d’autres priorités à gérer sur son année comme l’arrivée de son fils, le manque de sommeil, toutes les problématiques liées à un nourrisson et que clairement elle n’a pas su gérer tout le reste comme elle le faisait avant tel que l’écologie, la consommation responsable, les courses bio, locales etc…. et que ce n’est pas grave!!!! En résumé sa conclusion c’est qu’elle a fait du mieux qu’elle pouvait avec tout le chamboulement lié à l’arrivée de son fils et qu’elle ne souhaite pas non plus se culpabiliser mais au contraire elle va essayer de reprendre sa démarche tranquillement.

Cette vidéo a forcément fait écho à ma propre réflexion… je me suis sentie moins seule dans ma culpabilité, je me suis dit que nous étions tous et toutes pareils et que la culpabilité ne menait vraiment à rien.

Cette vidéo et les partages et réponses qu’il y a eu autour ont encore enrichi mes réflexions. Alors bon effectivement ce n’est pas grave je suis bien d’accord et il faut rester tolérant avec soi-même, mais je pense qu’il faut tout de même rester conscient et se sentir responsable de nos actes. Nous sommes tous responsables de l’avenir de notre planète (qui est loin d’être au beau fixe à l’heure où j’écris ces mots) et certes parfois je fais un écart, je reviens à une consommation moins responsable mais il faut que j’en reste consciente pour justement revenir quand je serai prête à des actes plus engagés et responsables. Sans culpabilité aucune, je souhaite tout de même rester consciente et lucide de l’urgence d’agir pour la planète. Évidemment nous à notre échelle ne pouvons faire que de petits gestes au quotidien : moins de produits chimiques dans notre maison, plus de courses locales, bio, réfléchies, moins de surconsommation de vêtement etc… les grandes décisions reviennent plutôt aux politiques et eux devraient prendre leurs responsabilités et agir nous sommes d’accord. Par contre ce sont tous nos petits gestes mis bout à bout qui en font de plus gros et qui vont permettre de prendre soin de notre planète. Nous ne sommes que des être humains et quand la nature reprend ses droits c’est toujours catastrophique nous avons régulièrement des exemples de cela ces dernières années… alors le tout n’est pas d’être parfaitement écolo de vivre à la campagne en élevant des chèvres ou au fin fond d’une grotte mais faire des petites actions au quotidien pour la planète est à notre portée, à votre portée.. et même s’il est certain que je pourrais mieux faire, chaque petit pas compte et est vital pour notre avenir…

Dans sa vidéo, Coline évoque aussi la notion de charge morale et parle aussi du fait d’éduquer nos enfants et en particulier nos fils à ces thématiques. Je ne vais pas m’étendre sur ces deux points sinon mon article serait beaucoup trop long…. mais allez voir la vidéo si vous souhaitez en savoir plus 😉

******************

Si vous avez envie de commencer à mettre en place de petits gestes, voici quelques articles sur mon blog pour vous permettre de démarrer en douceur quelques gestes très simples et faciles

Idée de recette lessive

Idée de recette déo

Dans ma salle de bain

Dans ma cuisine

******************

J’espère que ces réflexions vous apporteront vos propres réflexions 😀 Le but n’est pas de vous convaincre de faire comme moi, de venir me dire que je fais bien ou que je fais mal, mais juste d’apporter un peu d’eau à votre moulin concernant cette thématique qui nous concerne toutes et tous…

Je repars donc pour 2020 avec l’idée de faire de mon mieux en prenant en compte le temps que j’ai, mes moyens, mes limites… sans culpabilité mais avec responsabilité.

2 Commentaires

  1. Pois Chiche says: Répondre

    Bonjour,
    Merci pour cet article.
    Effectivement difficile de rester écolo tous les jours!
    J’ai relu un de vos article sur les produits de soin et de beauté que vous avez testé il y quelques années. Pourriez vous nous faire un bilan sur ceux que vous continuez à utiliser?
    D’avance merci,
    Cécile

    1. Laurianne says: Répondre

      Merci pour votre commentaire.
      C’est une bonne idée de faire un retour sur ce que j’utilise toujours ou pas! Je le note dans ma liste d’articles à faire 😉

Répondre à Pois Chiche Annuler la réponse