Bullet Journal : mes différents plannings

Aujourd’hui nous allons de nouveau parler Bullet Journal et planning. C’est à peu près la seule activité “créative” que j’arrive à maintenir régulière alors j’espère que je ne vous lasse pas 😉

La planification est pour moi un élément essentiel de mon fonctionnement avec le BuJo. Au début j’étais un peu perdue avec les plannings à l’année, au mois, à la semaine. Dans le Bullet Journal d’origine il n’y a pas tout cela mais on les retrouve très souvent chez les Bujoteuses. Alors voilà comment je m’en sers.

***

Planning annuel

Lorsque je débute un carnet, je commence par créer un calendrier pour les 12 mois à venir. Je sais que mon BuJo ne me fera pas 12 mois mais j’ai besoin de pouvoir noter des choses qui peuvent avoir lieu dans plusieurs mois.

Avec mon dernier carnet, le Rhodiarama Goalbook, ces pages sont déjà existantes au début du carnet. Pour ma part j’ai tamponné les calendriers comme sur la photo ci-dessous et j’ai mis des étiquettes pour les noms de mois, le carnet démarrant en janvier alors que j’ai commencé ce carnet en octobre.

Sur ces pages je note vraiment tout ce qui va arriver dans les mois à venir : les rendez-vous, les vacances, les sorties, les infos importantes. Je note par exemple en mars “rappeler gynéco pour rdv en septembre” car c’est l’ouverture des prises de rendez-vous… C’est un planning à long terme, que je consulte régulièrement pour des évènements à venir, mais pas pour le mois en cours.

Dans ce planning et les suivants, j’utilise un code couleur : une couleur par membre de la famille et pour les autres évènements je suis moins fixée sur les couleurs.

***

Planning mensuel

Chaque fin de mois ou début de mois, je prépare ce calendrier du mois à venir. Je reporte ici tous les rendez-vous, notes, informations que j’ai pu inscrire dans mon planning annuel. Et je viendrai y ajouter d’autres évènements si besoin lors du mois en cours. Si cela arrive, je ne retourne pas noter dans le planning annuel ces évènements, ça ne sert à rien à part faire des doublons!

Je mets rarement les évènements récurrents comme mon cours de Zumba chaque lundi. C’est quelque chose que je sais et je ne ressens pas le besoin de le visualiser ici.

J’ai ainsi une vision globale de nos activités, nos rendez-vous etc…

***

Planning de la semaine

Enfin, chaque semaine (souvent le dimanche), je prépare un petit planning de la semaine où je reporte les évènements notés dans le planning mensuel. J’ajoute des choses si besoin en cours de semaine. Et comme ci-dessus, si cela arrive, je ne retourne pas noter dans le planning mensuel, cela ne sert à rien, à part perdre du temps.

Ce planning est important pour moi car même si j’utilise beaucoup beaucoup les dailies (tâches à faire jour par jour et créées jour après jour) j’ai besoin d’avoir une vue de la semaine et de pouvoir me noter quelque chose à faire le dimanche même si on est seulement mercredi. Je pourrais le noter dans le planning mensuel mais à l’usage mon Bujo est tout le temps ouvert sur cette page et mes dailies donc c’est idéal comme cela.

Un évènement peut donc se retrouver noter dans mes 3 plannings s’il est prévu plusieurs mois à l’avance, ou seulement sur le planning de la semaine s’il s’ajoute au dernier moment.

***

Voilà c’est assez simple non?

Je sais qu’il existe d’autres modes de fonctionnement : calendex, méthode Alastair, mélanges de tout… Je vous laisse regarder sur le net si cela vous intéresse il existe déjà pas mal d’articles sur ces thèmes. Mais après avoir testé plusieurs choses je garde celui-ci car il me convient. Le Bujo c’est vraiment ça : tester et trouver ce qui nous convient!

***

J’espère vous avoir éclairé et peut-être aidé à prendre en main votre organisation avec ces différents plannings. Sinon comment faites-vous chez vous?

Laisser un commentaire