A la rencontre de… #3

Nouveau mois, nouveau portrait! 

Aujourd’hui je change de pays et je vous emmène en Belgique à la rencontre de Nathalie.

J’ai découvert Nathalie tout d’abord par ses vidéos Youtube puis son compte Instagram. J’ai tout de suite aimé le ton doux, posé et très pédagogique de Nathalie. Son contenu est très riche en informations pas dans le sens publications/vidéos chaque jour, mais dans le sens où elle transmet énormément de conseils, d’informations, de réflexions sur ses projets et ses réalisations.

Elle coud diverses marques, dont plusieurs anglo-saxonnes et c’est toujours très intéressant de découvrir d’autres horizons, d’autres patrons, d’autres styles (enfin c’est mon avis 😀)

Je ne vous en dis pas plus car elle se présentera bien mieux que je ne pourrais le faire et je vous laisse avec son portrait sous forme de questions-réponses, avec ce mois-ci 11 questions car j’ai eu envie d’en rajouter une sur les réseaux sociaux, qui est le lien qui nous relie toutes ici 🙂

💜 💜 💜

1 – Peux tu te présenter en quelques mots? Où peut-on te voir sur les réseaux?

Alors, je m’appelle Nathalie. J’ai 39 ans. Je suis mariée et j’ai deux garçons : Lino 8 ans et Emilio 4 ans. Je vis en Belgique, dans la campagne. Je travaille dans le secteur de la communication et à côté de ça, j’ai mille passions, dont la couture.

Vous pouvez me retrouver sur instagram @flowcouture.be, sur le blog du même nom www.flowcouture.be et j’ai également une chaîne youtube https://www.youtube.com/c/flowcouture .

J’ai changé de nom récemment, vous m’avez peut-être connue sous le nom Atelier292.

2 – Depuis combien de temps fais-tu de la couture? Et pourquoi as-tu commencé à coudre

J’ai commencé il y a presque 15 ans déjà. J’ai toujours aimé les activités manuelles. Il y avait une machine à coudre chez mes parents, c’était mon papa qui l’utilisait pour réparer ses vêtements de travail. Cela m’a toujours attirée. Quand j’ai emménagé dans mon premier appartement, mes parents m’ont offert une machine à coudre. Et c’est comme ça que l’aventure a commencé! J’ai commencé par coudre des trousses et je suis passée rapidement à la couture de vêtement. C’était le début des patrons indépendants, avec Deer and Doe, notamment.

J’ai suivi quelques cours mais j’ai beaucoup appris en autodidacte, avec des livres et avec les patrons anglophones aussi, dont les explications sont vraiment très détaillées. J’ai parfois acheté certains patrons juste pour lire les explications 🙂

3 – Sur quoi couds-tu? MAC, surjeteuse, recouvreuse

Je couds sur une Janome Skyline S5 que j’ai depuis un peu plus de deux ans maintenant.

J’ai également une surjeteuse, assez basique mais qui fait le boulot. Néanmoins, je rêve d’une surjeteuse Babylock. J’ai bientôt 40 ans et j’ai laissé assez d’indices… si tu vois ce que je veux dire 🙂

Je n’ai pas de recouvreuse mais je n’en ressens pas spécialement le besoin, je couds très peu de jersey. 

4 – Quelle est ton étape préférée dans le processus de couture? et celle détestée?

Je me souviens que quand j’ai appris à coudre, tout ce que je voulais, c’était être derrière la machine. Cela a bien évolué depuis… Je vois maintenant la couture comme un projet dans son ensemble. Je prends beaucoup de plaisir à choisir mes patrons en amont, à réfléchir à comment je vais pouvoir les associer. Le moment où le vêtement prend forme est sans doute mon préféré, car c’est là que cela devient concret.

Le moment que j’aime le moins, c’est sans doute le moment de scotcher le pdf, même si ça ne me dérange pas plus que ça.

Je ne modifie pas souvent les patrons que je couds, par contre je ne suis pas toujours les explications de montage. Avec le temps, j’ai mes petites habitudes ou mes préférences.

5 – As tu un espace couture dédié? Plutôt rangé ou en bazar

Oui, j’ai la chance d’avoir une pièce rien que pour moi! D’un côté il y a mon bureau pc, de l’autre mon bureau couture, et j’ai aussi un petit bureau pour l’aquarelle.

C’est plutôt rangé et bien organisé, j’aime bien retrouver facilement ce dont j’ai besoin. Et puis comme je télétravaille depuis de longs mois, j’ai aussi envie que ce soit bien rangé, ça me libère l’esprit 🙂

Je cherche d’ailleurs souvent à optimiser mon espace et les différents rangements.

Tu peux voir mon atelier dans cette vidéo que j’ai tournée il y a quelques mois: https://www.youtube.com/watch?v=pv256o-uaH4&t=187s

La pièce est ouverte sur les autres pièces de la maison, ce qui fait que même si je suis en train de coudre, je suis toujours avec les autres membres de la famille, c’est très pratique.

6 – Comment choisis-tu un patron : coup de cœur ou garde robe réfléchie? Plutôt dans les magazines/livres/patrons indépendants?

J’ai eu une période boulimie couture, mais ces dernières années, je réfléchis beaucoup à ma garde-robe. J’ai envie d’avoir une garde-robe cohérente, que les vêtements puissent facilement se mixer entre eux. Je réfléchis beaucoup au style aussi.

Mais cela ne m’empêche pas d’avoir des coups de coeur aussi. Mais comme j’ai une vision beaucoup plus claire de ce que je veux, même si je craque sur un patron, généralement c’est parce qu’il correspond à mon cahier des charges. 

J’aime beaucoup m’inspirer des collections de prêt-à-porter, surtout chez Cyrillus.

Sur le blog, j’ai d’ailleurs répertorié tous mes basiques

Je suis clairement de la team “Patrons indépendants”. J’achète des magazines mais plus pour m’inspirer.                 

7- Couture égoïste, pour les autres ou les deux?

J’ai un peu honte de le dire mais j’ai la couture plutôt égoïste, je couds principalement pour moi. Je couds de temps en temps des accessoires pour mes enfants, j’aime aussi coudre pour des naissances mais sinon, c’est surtout pour moi.

Mais j’adore partager autour de la couture! 🙂

8 – Quel est ton accessoire préféré et indispensable?

Mon couturomètre maison! C’est une simple petit bout de carton sur lequel j’ai noté toutes les mesures nécessaires pour les ourlets ou rentrés, super pratique et facile à faire.

Sinon j’adore ma jauge à boutonnières. J’ai aussi investi cette semaine dans un cutter à boutonnières et je me demande pourquoi j’ai attendu si longtemps!

9 – Quelle est la réalisation dont tu es la plus fière? Et celle que tu portes le plus? (ce ne sont pas forcément les mêmes mais ça peut )

Mon Kelly Anorak, sans hésiter! C’est le vêtement qui m’a fait évoluer en couture et je suis super fière quand je le porte. Le résultat est super pro!

Pour le vêtement que je porte le plus, difficile à dire, je porte absolument tous les vêtements que je couds, pas spécialement un plus qu’un autre.

Si je devais te dire le type de vêtement, c’est sans aucun doute la blouse! En viscose de préférence. Comme quand un patron me plaît, je le couds à plusieurs reprises, je porte souvent le même patron. Pour cette saison par exemple, j’ai plusieurs blouses Thelma (4 exactement) d’Anna Rose Patterns que je prends beaucoup de plaisir à porter.

10 – Quelle est ta relation aux réseaux sociaux?

Rholala… honnêtement une relation “je t’aime moi non plus”.

En ce moment, ça va plutôt bien. On traverse une période difficile, on a tous besoin de se changer les idées et en ce sens, je pense qu’on peut faire des très chouettes choses et avoir de beaux échanges grâce aux réseaux sociaux. C’est très agréable de faire partie d’une grande communauté, de pouvoir discuter autour de sa passion et de se sentir comprise.
Mais je dois l’avouer, je me sens parfois prise dans une spirale… Instagram, notamment, c’est quand même un gros outil marketing, une machine de guerre. Difficile de ne pas se comparer… Je suis plutôt perfectionniste, et parfois je me sens terriblement frustrée de ne pas faire assez bien à mon goût.

Je me pose aussi beaucoup de questions par rapport à ce que je partage. Je suis parfois très frustrée par la réaction ou non-réaction de certaines marques. On prend beaucoup de temps à partager autour de notre passion et c’est souvent de la publicité gratuite. Certaines marques sont peu reconnaissantes et cela me chagrine. Du coup je me sens comme un produit marketing et je n’aime pas ça du tout.

Heureusement, il y a de très chouettes échanges aussi, de très belles rencontres et c’est là dessus que j’essaie de me concentrer au maximum! Et si besoin, je fais une pause 🙂

11 – Un peu de spoil : dis nous quel est ton projet en cours?

Alors, j’ai toujours plusieurs projets à venir. Je ne sais pas encore lequel sera le prochain, mais dans ma liste il y a la jupe Peach de Joli Lab (la version du kit en plumetis noir), la chemise Monster de Dress Your Body (déja cousue, je vais la coudre dans le même tissu mais en bleu foncé), la blouse Debbie de la même marque, mon dernier coup de coeur, en tencel noir cette fois  et j’ai aussi deux jacquards que j’aimerais transformer en jupe (sans doute la jupe Ava de Sew Over it). 

Et rien que de te lister tout ça, je me réjouis de voir le résultat 🙂

QUESTION BONUS : chaque mois je partage sur mon blog mes petits bonheurs (séries, livres, podcasts etc) alors à ton tour de nous partager ton petit bonheur du moment ! Que ce soit une activité, un livre, un plat, une recette, vraiment dans le domaine que tu souhaites!

Je télétravaille depuis le mois de mars. Pas facile de mettre une limite claire entre boulot et vie privée, les journées de travail sont parfois longues alors j’ai essayé de mettre en place des petites choses qui me font du bien:

  • le yoga : j’ai pris un abonnement à Find what feels good  et cela me fait un bien fou,
  • l’aquarelle avec les cours en ligne des Tribulations de Marie,
  • le batchcooking avec les livres de Pascale Weeks. Les recettes sont délicieuses et cela me permet de gagner du temps.

💜 💜 💜

7 Commentaires

  1. cécile says: Répondre

    encore une très belle rencontre. merci et à bientôt.

    1. Laurianne says: Répondre

      De rien 🙂 A bientôt!

  2. Yael says: Répondre

    Toute douce effectivement.

    1. Laurianne says: Répondre

      Oui c’est très agréable je trouve!

  3. Joli portrait ! A nouveau, une interview fort intéressante : j’ai en effet l’impression d’en apprendre toujours un peu plus sur la personne, c’est vraiment chouette ! Je vois que je ne suis pas seule à rêver d’une surjeteuse Babylock sauf que moi, j’ai dépassé le seuil des 40 ans (va falloir que je trouve une autre raison…) !

    1. Laurianne says: Répondre

      Ah oui pour la surjeteuse, une raison ça peut toujours se trouver 😀

  4. Brigitte says: Répondre

    Merci pour ce nouveau portrait , je regarde cette jolie jeune fille sur youtube et c’est toujours un moment très agréable

Laisser un commentaire