Vers un Noël minimaliste

Noël minimaliste

Décembre commence à peine mais ici nous pensons à cette période depuis quelques semaines déjà. En effet cette année Noël fait partie de nos gros chantiers!

***

Le calendrier de l’avent

Depuis deux ans maintenant, je n’achète plus de calendrier de l’avent classique, rempli de chocolats pas très bons ou alors très chers, voire même les deux! J’ai acheté une structure en forme de sapin chez Cultura, que j’avais décoré pour Noël 2015 (je vous l’avais montré ici) puis re-décoré avec d’autres couleurs en 2016. Cette année, la version 2016 me plaisant beaucoup j’ai décidé de le laisser ainsi!

Noël minimaliste

Depuis deux ans je le remplissais de chocolats achetés moi-même. Je n’ai jamais rempli de petits cadeaux comme on peut le voir de plus en plus. Honnêtement, j’ai beau lire ou entendre que ce sont des « petits cadeaux » tels qu’une barrette, une petite voiture, je me dis tout de même que cela fait 24 cadeaux en plus des cadeaux qu’ils vont avoir pour Noël!!! J’ai beaucoup de mal à trouver du positif dans cette façon de faire. Je ne veux heurter personne avec ces propos car c’est vraiment ma vision des choses et j’accepte que d’autres fassent différemment, chacun ses choix, son histoire, son vécu 🙂

Le changement pour cette année chez nous est le contenu des petites boites derrière les triangles de papier. Pas de chocolat! Ils ne seront pas privés de chocolat je n’ai aucun doute, le mois de décembre étant riche en occasions de manger du chocolat. Par contre, j’ai récupéré une idée vue dans d’autres familles : dans chaque boite se trouvera une activité par jour à réaliser tous ensemble en famille. Ce concept m’a beaucoup plu et dans nos vies de famille où nous courons un peu tout le temps, j’ai espoir que cela nous poussera à prendre le temps de faire l’activité du jour tous les 4 et de l’apprécier pleinement.

Ce ne sont pas des activités super complexes, rien de coûteux du tout bien au contraire! Quelques exemples :

  • manger des gaufres
  • ce soir on lit deux histoires (d’habitude c’est une et ils en réclament toujours deux)
  • aller voir les lumières de Noël
  • faire des sablés de Noël
  • faire un jeu de société en famille
  • fabriquer une déco de Noël (guirlande en papier, pompom en laine… les tutos sur le net ne manquent pas!)

Toutes les activités ne seront pas nouvelles c’est certain (ils ont déjà mangé des gaufres, on joue régulièrement à des jeux de société), mais là ce sera tous les jours, dans l’attente de Noël. J’ai essayé de répartir les activités en fonction des jours aussi car faire des gaufres un lundi en semaine après le travail et avant mon cours de Zumba c’est juste impossible 🙂

J’espère que ça leur plaira en tout cas moi j’aime énormément cette idée.

Noël minimaliste

J’ai aussi prévu de faire une photo de l’activité réalisée et de la documenter dans un carnet dédié à ces 24 jours de décembre, en écrivant quelques mots sur ce moment, en décorant mes pages comme j’aime bien faire… j’espère vraiment arriver à réaliser ce carnet, ça me tient à coeur, je vous en reparlerai je pense!

***

Le sapin

Je n’aime pas du tout faire le sapin, par contre j’adore en avoir un 😀 C’est mon chéri qui s’y colle en général. Jusqu’à maintenant, nous achetions un vrai sapin à Villa Verde. Mais cette année nous faisons le choix d’avoir un sapin en bois. Au début mon chéri voulait le fabriquer lui-même mais finalement nous avons acheté ce modèle déjà tout fait à Cultura, qui nous durera plusieurs années j’espère! Il est tout à fait possible de faire un tel sapin avec des planches de récup… encore plus minimaliste comme démarche mais le temps allait nous manquer et puis avoir tout à la bonne taille directement nous a semblé bien pratique 😉 En plus comme nous n’avions pas vraiment de planches de récup à disposition, il nous aurait fallu acheter tout le matériel ce qui serait revenu à un budget plus important que celui de Cultura.

Cet achat s’intègre aussi à nos essais de « zéro-déchet » puisque nous n’aurons pas de sapin à jeter au mois de janvier. Au final que du positif : moins de consommation, moins de déchets, un budget réduit sur plusieurs années!

Côté décorations, nous utilisons les mêmes chaque année, cela ne me dérange pas.

L’année dernière, chaque enfant a acheté une décoration qu’il a choisie lui-même et je pensais leur proposer la même chose cette année afin d’instaurer comme une tradition (cela fait d’ailleurs l’objet d’une activité du calendrier de l’avent 😉 ). Mais je ne suis pas encore décidée à 100%… ce sont des achats dont nous n’avons pas besoin, certes peu coûteux car ils choisissent une boule ou un personnage mais je ne sais pas si cela me dérange au point de ne pas le faire ou si voire leurs yeux remplis du plaisir d’acheter leur déco prendra le dessus. A suivre!

***

La question des cadeaux

Courant novembre, nous avons rangé et trié la chambre du grand (5 ans) et là, même si nous en avions déjà bien conscience, la vision de tous ces jouets offerts ou achetés peu utilisés, éparpillés, mélangés nous a frappés de plein fouet. Il a fallu faire un tri, dur pour mon fils mais nécessaire. Actuellement les jeux triés sont dans le garage, je ne sais pas encore où les déposer. Mais à ce stade nous nous sommes évidemment dit que vraiment nos enfants n’avaient aucun besoin de jeux à Noël, des envies oui mais pas de besoins. Ils ne jouent déjà pas avec ce qu’ils ont, ou alors jouent toujours avec les mêmes, donc multiplier les cadeaux juste parce que c’est Noël cela nous semble aberrant.

La société de (sur-)consommation actuelle veut nous faire croire que nos enfants ont absolument besoin du jeu dernier cri, que nous sommes de bons parents si nous les couvrons de paquets au matin du 25 décembre après avoir dépensé des centaines d’euros pour chacun, que nous les rendrons heureux ainsi… Mais je pense que ce n’est qu’une illusion, juste un phénomène de société, de cette société de consommation actuelle qui nous pousse à acheter toujours plus, même si aucun besoin n’est existant, que ce soit pour nous ou nos enfants… Alors cette année je ne peux pas dire que cela n’aura pas lieu mais cela sera fortement limité.

En effet limiter nos cadeaux de parents c’est parfaitement faisable. D’ailleurs c’est déjà choisi, nous leur offrons un cadeau chacun, à des budgets non équivalents et non astronomiques d’ailleurs mais cela ne nous pose pas de souci. Nous savons que ça leur plaira et que ce sera utile. Pour le moment ils n’ont pas de notion de budget/ montant par cadeau mais quand ce sera le cas, nous leur expliquerons que ce n’est pas la valeur du cadeau qui importe mais le plaisir d’offrir et de faire plaisir, quelque soit le montant.

Mais il ne faut pas oublier le reste de la famille qui désire aussi leur offrir des cadeaux. Evidemment nous ne refusons pas les cadeaux mais nous avons essayé de leur donner des idées bien précises et de limiter aussi le nombre de cadeau à un par couple/personne. Entre les grands-parents, les oncles, les arrières-grands mères, le nombre de source de cadeaux augmente très vite. Si les personnes désirent mettre un budget plus important nous avons fait la demande qu’ils donnent le complément en argent que nous mettrons sur leurs livrets ou alors qui sera utilisé en cours d’année pour renouveler les pantalons troués et les chaussures devenus trop petites 🙂

Pour certaines personnes ce que je décris là n’est pas du tout minimaliste mais pour nous c’est une étape dans cette direction, pas toujours facile à exprimer et à faire comprendre autour de nous. Parfois mes anciennes habitudes me rattrapent aussi… pour les anniversaires de cette année nous avions aussi fait le choix de leur offrir un seul cadeau et les fois où on m’a demandé ce que nous avions offert pour l’anniversaire, ne dire qu’une seule chose est surprenant, inattendu, pas normal… Ce n’est absolument pas une question de budget car nous pourrions leur offrir plus, c’est simplement un choix de valeurs et de vie. Dans ces moments le doute s’immisce en moi mais finit par repartir car nos convictions s’installent et s’ancrent tout de même bien dans nos vies petit à petit.

Pour autant je ne pense pas que mes enfants manquent de quoique ce soit, bien au contraire!!! C’est vrai qu’ils sont petits donc ne jalousent pas encore les copains/copines, mais nous verrons quand ils seront plus grands si les comparaisons arrivent et leur posent des problèmes. Chaque chose en son temps, ils grandissent déjà tellement vite!

***

Quand je regarde les modes de consommation autour de moi, j’ai très souvent l’impression de vraiment faire différemment, faire autrement, de passer même pour un ovni des fois. Je sens aussi dans le regard des gens de l’interrogation, voire même du jugement parfois, et pourtant nous sommes loins d’être de « vrais » minimalistes je vous assure! Mais dans notre société actuelle, le fait d’avoir cette démarche est à contre-courant des codes de consommation et la différence dérange, peut aussi faire peur…

Notre démarche est loin d’être terminée que ce soit vers le minimalisme ou le zéro-déchet mais nous avançons toujours, nous progressons, nous apprenons et c’est ça qui est vraiment intéressant!

 

Le Bonheur

n’est pas une destination

mais une façon de Voyager!

 

***

Chez vous aussi Noël se prépare?

5 Commentaires

  1. Lauriane says: Répondre

    Hello ! Chez nous aussi, j’ai acheté un calendrier de l’Avent en bois, à réutiliser d’annees en années… Dedans, quelques chocolats tout de même, et, pour le grand de 7 ans, des « bons » (pour des crêpes, pour une histoire de plus, pour une sortie ciné…). Dans quelques cases, également, des bricoles récupérées ces dernières semaines, goodies star Wars de chez Leclerc notamment… Je suis bien d’accord sur la quantité de jouets qu’ils ont déjà, et auront à Noël, alors de notre côté aussi on essaie de limiter, mais pas facile…
    En revanche, vrai sapin à la maison, je n’ai pas encore réussi à sauter le pas !
    Bonne journée !

    1. Laurianne says: Répondre

      J’avoue que les chocolats même moi j’ai envie de craquer 😀
      Les bons c’est une bonne idée aussi merci pour le partage!
      Pour le sapin, c’est vrai que c’est très autre chose. Nous l’avons fait dimanche et le rendu est vraiment différent. Mais on s’habitue rapidement! Le principal est de faire les choses en accord avec nos ressentis et à notre rythme 😉

  2. Claire says: Répondre

    Un hit chez nous qu’ils ont voulu refaire plusieurs fois dans l’année : toute la famille dort dans le salon!

    1. Laurianne says: Répondre

      Ah oui je pense que ça leur plairait! Je verrai si j’ai besoin de changer d’idée, je mets la tienne sur la liste complémentaire 😀 Merci!

  3. Merci pour cet article ! Ah les éternelles questions autour des cadeaux de Noël ou d’anniversaire… Alors moi je suis partisane des cadeaux : j’aime en offrir et j’aime en recevoir. C’est à chaque fois un réel plaisir. Ma sœur a deux enfants et c’est à chaque fois très compliqué d’offrir quelque chose car il n’y a aucune spontanéité : le choix du cadeau n’est fait ni par moi ni par les enfants mais par les parents… et le cadeau doit être utile : quelque chose dont l’enfant aura besoin… Je respecte ce choix mais très franchement je perds totalement le plaisir d’offrir : j’ai ainsi offert une poubelle de bureau, des livres, des vêtements, une table de chevet… autant de choses que les parents auraient pu eux-mêmes leur offrir… Et je suis à chaque fois gênée de voir la tête (déçue) de mes nièces quand elles ouvrent leurs cadeaux… En ce qui me concerne, le constat est donc triste… Le dernier cadeau en date (on s’étaient tous cotisés) était un téléphone portable dernier cri pour un enfant de 13 ans : et là franchement ça me désespère ! A 13 ans, moi je jouais encore aux barbies ! Bref…

Laisser un commentaire