Blouse La Rousse – Delphine et Morissette { et billet d’humeur }

Larousse-une

Une gentille fée de la couture m’a récemment offert ce patron de chez Delphine et Morissette, que je ne connaissais jusqu’à maintenant que pour la blouse « La Blonde », que je me ferai un jour aussi je pense. La blouse La Rousse m’a immédiatement fait envie avec ses basques volantées en bas, donc sur ma lancée de blouses je n’ai pas hésité à la réaliser.

Le tissu est une viscose trouvée à Mondial Tissus, toute douce, agréable sur la peau, qui se froisse un peu par contre… Je n’avais jamais cousu de viscose, ça glisse plus que du coton mais c’est gérable, du moins pour celle ci.

Le patron PDF m’a comment dire… déroutée… En général j’imprime un PDF, je coupe, je scotche et je découpe les parties du patron directement. Sauf que là (à moins que je me sois trompée mais je ne vois pas où) les pièces se superposent… donc à moins d’imprimer plusieurs fois le patron, impossible de découper directement. J’ai donc du décalquer le patron sur le papier qui me sert pour mes patrons puis découper les différentes parties ensuite. Le décalquage n’a pas été aisé car je n’ai qu’une imprimante noir et blanc et là les différentes tailles en couleur sur le PDF d’origine étaient dures à identifier à certains endroits, la pince de poitrine en particulier! Pourtant d’habitude cela ne me gêne en rien d’avoir que de l’impression N&B… Le tracé des tailles à main levée n’aide pas non plus, j’avoue ce côté artisanal ne m’a pas plus du tout, je préfère largement un tracé numérique, fin, net et précis… mais cela demande sûrement plus de travail c’est certain. Le patron m’a été offert donc je le prends comme il est par contre cela me refroidit pour l’achat du patron de La Blonde que je prévoyais rapidement :/

Pour la toile je suis partie pour un 42 mais le rendu était plutôt du style parachute que blouse… J’ai donc de nouveau décalqué le patron en taille 40, j’ai juste gardé le 42 aux emmanchures pour ne pas être à l’étroit. Sur les conseils d’Amandine, j’ai allongé le buste de 3 cm, la basque étant haute sur les versions que j’avais vues et comme je suis grande j’ai préféré allonger (j’avais allongé de 5 cm pour la toile mais ça faisait trop)

L’assemblage n’est pas compliqué. il faut juste être précis et soigneux pour l’assemblage des basques. Les explications du PDF sont très très très très brèves!!! Aucune photo, aucun schéma, aucune mise en page… Par contre il existe un pas à pas en photo sur le blog qui lui est plutôt clair.

Même en 40 je trouve ce modèle large à mon goût et je ne comprends pas d’où vient mon erreur mais j’ai une encolure trèèèès large… ce n’est pas moche, ça se porte mais j’aurais aimé un peu moins… Je vous laisse la découvrir en photos.

Larousse-devant

Larousse-devantbas

Larousse-basmanche

Il faut que je prévois un point à la main pour fixer ce revers de manche car il a tendance à se défaire…

Larousse-biaiscol

Le biais du col a été coupé dans la viscose, ce que n’a pas été simple avec un tissu fluide et glissant je vous assure!

Larousse-basquebas

Toutes les coutures sont surjetées, l’ourlet est fait classiquement avec deux replis.

Larousse-couturesurjet

Toujours entre deux averses, voici deux photos portées après une journée avec cette blouse, elle est donc très froissée, mais c’est déjà le cas après 5 minutes sur moi… je ne sais pas si toutes les viscoses se froissent autant mais c’est dommage en tout cas pour celle-ci.

Larousse-porteedevant

Larousse-porteedos

***

J’avoue qu’après mes trois dernières blouses avec patron PDF brefs, le plus bref étant celui-ci, je suis perplexe quand à mes attentes en couture. J’aime coudre, j’aime suivre des patrons mais je crois que j’aime bien être un peu assistée dans tout ça. Et quand il faut jongler entre la feuille des explications, la tablette pour voir la vidéo ou l’article de blog de chaque étape, internet pour trouver des tutos complémentaires car le point technique est peu voire pas détaillé, cela me frustre. J’ai peu de temps pour coudre, c’est souvent le soir à partir de 21h, 20h30 les grands jours (comprenez quand mon grand n’a pas fait trop d’histoires pour se coucher :)), parfois le week-end pendant les siestes des deux loulous, et j’aime que cela reste un plaisir… alors ce type de patron ne contribue pas à ma détente je l’avoue…

Je crois aussi que le fait d’avoir de superbes patrons à disposition, à prix tout à fait équivalent, comme ceux d’Ivanne S pour les vêtements ou de Sacôtin pour les sacs où vous avez tout ce qu’il vous faut, des astuces, des schémas, des explications claires détaillées et mises en pages agréablement, me rend plus exigeante dans mes attentes. Après je me dis que des couturières expérimentées préfèrent peut-être ce style de patron, le principal y est c’est certain et avec l’expérience la précision et les détails ne sont peut-être plus nécessaires???

Bref je ne me plains pas c’est juste un constat et cela me fait réfléchir et orientera clairement mes achats de patrons futurs!

4 Commentaires

  1. Loulou et compagnie says: Répondre

    Merci ma belle c’était avec plaisir 😉
    Alors perso je ne lis pas les explications donc ça ne me gêne pas plus que ca mais c’est vrai que j’apprécie quand même beaucoup les patrons d’ivanne.
    En tout cas je trouve qu’elle te va bien cette blouse…

    1. Laurianne says: Répondre

      Oui voilà si on n’a pas besoin des explications pas de soucis avec ces patrons 😉
      Merci pour ton passage 🙂

  2. Je ne suis pas fan des basques, mais cette blouse tombe bien sur toi 🙂 L’encolure est un peu large en effet, mais ça reste joli !
    On pourrait longtemps débattre sur les patrons ^^ Quand la galère commence déjà à l’assemblage du patron, je trouve cela dommage. Après, c’est comme dans toute chose, il y en a des bonnes et des moins bonnes. Il y a des indépendants comme Ivanne S ou Deer and Doe qui font un boulot de dingue pour un prix très correct et d’autres qui surfent sur la vague avec du plus approximatif. Et il y en a aussi qui te vendent des patrons très simples pour au moins un bras, mais là encore, ce sera un autre débat ^^

    1. Laurianne says: Répondre

      Tu as très bien résumé!!! Je viens de coudre du Ivanne S et je me suis régalée, ça compense!

Laisser un commentaire